Les années bissextiles ...

27 janvier 2012 - 15:50

Les années bissextiles ...

Tous les quatre ans, on ajoute une journée au calendrier : 
le 29 février. Pourquoi ? Parce que la Terre tourne un peu 
trop lentement autour du Soleil !

Noël en été ?

Il y a un 29 février aux quatre ans. L’année a alors 366 jours : elle est bissextile. Si on supprimait les années bissextiles, dans 400 ans, Noël serait à la fin de l’été ! Pourquoi ? Parce que la Terre fait le tour complet du Soleil en 365 jours… plus 5 heures, 48 minutes, 45 secondes. Six heures de retard, ce n’est pas très long. Mais après des centaines d’années, ça donnerait plusieurs mois de décalage entre la date et la position de la Terre autour du Soleil.

Pourquoi le 29 février ?

L’ajout d’années bissextiles remonte à Jules César. On allongeait alors le 23 février, qui durait deux jours ! Le mot bissextile signifie « deux fois le sixième » en latin, parce qu’on vivait alors deux fois le sixième 
jour avant la fin du mois. Au Moyen Âge, on a arrêté d’allonger le 
23 février et on a plutôt ajouté un jour à la fin de ce mois, le 29.

Pas facile, 
les années bissextiles

Tous les ans, le calendrier prend une avance de 5 heures et 49 minutes sur la rotation de la Terre autour du Soleil. Après quatre ans, le calendrier a donc 23 heures et 16 minutes d’avance. Pour le retarder, on ajoute une journée, soit 24 heures. Mais alors, le calendrier est en retard de 44 minutes (24 h 00 - 23 h 16 = 0 h 44). Grrr ! Pour régler cela, il a été décidé que les années multiples de 100 ne seraient pas bissextiles, 
sauf celles multiples de 400. Résultats : les années 1900 et 2100 ne sont pas bissextiles, mais l’an 2000 l’a été. Texte : Bruno Lamolet Illustrations : Jacques Goldstyn

Commentaires