LIGUE 2 " REIMS "

12 mai 2012 - 13:20

Les Champenois arrose leur montée A défaut du champagne sur le stade ce sera avec bouteilles d'eau

 


Foot - L2 :Fournier: «Une immense fierté»

L'entraîneur de Reims est à la fois soulagé et fier d'avoir participé à la montée de son club, qui n'avait plus joué en L1 depuis 33 ans. Du côté de Troyes, également promu, on met en avant les vertus du collectif.
La joie rémoise était ce vendredi à la hauteur de la frustration emmagasinée depuis trente-trois ans. Le Stade, mythique club français, va enfin retrouver l'élite après une attente de plus d'un quart de siècle. Le ticket des Champenois a été validé aprèsune victoire à Amiens (2-0), à l'issue de laquelle les rouges et blancs ont exulté. «Je ressens une immense fierté, a avoué Hubert Fournier. C'est le fruit d'un travail collectif et d'une grande régularité. Nous sommes le seul club professionnel à être resté sur le podium tout au long de la saison. C'est une juste récompense, vu le passé et la ferveur autour du Stade de Reims. Les joueurs ont su prendre leur destin en mains, je les félicite.» 

Même sensation de devoir accompli du côté du milieu offensif Clément Tainmont, qui a la sensation d'avoir participé à la renaissance d'un club... qu'il devrait quitter. «Je ressens beaucoup de fierté d'avoir pu contribuer à faire monter ce club mythique en Ligue 1, assure-t-il. Il était normal d'installer Reims dans le décor de la Ligue 1 plus de 30 ans après. Je ne sais pas de quoi mon avenir sera fait, cela fait partie de la destinée d'un joueur (il ne devrait pas être conservé par le club, ndlr). Ce soir je vais quand même faire la fête.»
«Il y a des joueurs de talent évidemment mais la notion de groupe a été primordiale dans ce club depuis deux ans. On s'est construit sur de grosses difficultés.»Les voisins de Troyes, vainqueurs à Monaco (2-0), ont également assuré leur montée ce vendredi. Une performance que Jean-Marc Furlan attribue à la solidarité de son groupe, qui a connu ces dernières années la galère du National et la lutte pour le maintien en L2. «Le collectif est primordial, c'est le collectif qui fait tout, souligne le coach au micro d'EurosportIl y a des joueurs de talent évidemment mais la notion de groupe a été primordiale dans ce club depuis deux ans. On s'est construit sur de grosses difficultés. Ces dernières saisons, le club était descendu en National et il y a six, sept joueurs qui ont vécu ça.» 

L'atmosphère sereine autour du club Aubois a également beaucoup fait pour la montée, explique Furlan. «Il y a un centre de formation qui bosse bien. C'est un club à l'état d'esprit très familial, avec un président très proche de ses joueurs et de son entraîneur. Avec des recettes comme celles-là, on arrive à être troisième.» C'est aussi avec ces recettes que Troyes tentera de s'en sortir en Ligue 1. 
Transferts

Ghilas : «Mon souhait, c'est de rester»

Ghilas veut rester(EQ) 

Prêté en début de saison par Hull City à Reims, Kamel Ghilas s'est parfaitement intégré au sein de l'effectif champenois. «C'est vrai, je me sens bien ici, nous a confié le joueur dans le bus ramenant son équipe d'Amiens, où les Rouge et Blanc sont allés valider vendredi soir leur billet pour la Ligue 1 (2-0). Je m'entends très bien avec tout le monde

Suffisamment pour prolonger l'aventure ? S'il n'a pas toutes les cartes en mains, le natif de Marseille assure avoir fait son choix. «Mon premier souhait, c'est de rester, assure-t-il. J'ai encore un an de contrat à Hull. J'ai des contacts avec des clubs de Ligue 1 et de Ligue 2, mais si les dirigeants de Reims me proposent quelque chose de bien, j'ai vraiment envie de rester là...» A bon entendeur...- Bruno Rodrigues

 

Foot - L2 - Reims :La ville va investir

 

Au lendemain de la montée de Reims en Ligue 1, la maire Adeline Hazan (PS) a annoncé  dans un communiqué que la ville allait «engager plus d'un million d'euros destinés à valoriser le stade Ayguste-Delaune, renforcer la beauté du spectacle et le confort des spectateurs. [...] Alors que le club rémois est à un moment clé de son évolution et de son histoire [...] la ville de Reims le soutient pour lui offrir un maximum de chances en L1». Les investissements vont concerner la«vidéoprotection», la «sonorisation» et le «noyau central», c'est à dire l'équipement des loges et la régie.

Commentaires